Sécurisation de sites web 🔥 Cyberattaques
  • Accueil
  • Mes techniques contre le Hack

Les Methodes d’Elite Du Web contre les Cyberattaques

Les meilleures techniques pour renforcer la sécurité de votre site web

Prestations de sécurisation de site Web contre les cyberattaques chez Elite Du Web

Il faut savoir que dés que votre site va rentrer en 1ere, 2eme page de Google, il va subir des tentatives de piratage systematiques.

Elite Du Web

Voici les solutions mises en place chez Elite du Web pour s̩curiser les sites de mes clients РPrestations de protection de sites Web

Dans le monde d’aujourd’hui, où internet est omniprésent dans nos vies, protéger son site web est un élément essentiel pour garantir la confiance des utilisateurs et préserver ses données. Voici quelques conseils sur les bonnes pratiques à mettre en œuvre pour sécuriser efficacement un site internet.

Grace a 7 ans d’experience dans le hack de consoles de jeux et une grosse exposition sur le Web avec la Société Modchip France, j’ai mis en place les meilleures technques por protéger vos sites web des cyberattaques.

1. Choisir un hébergement web sécurisé

L’hébergement de votre site web est la première étape pour assurer sa sécurité. Il est primordial de choisir un prestataire d’hébergement fiable et reconnu qui propose des mesures de sécurité avancées, telles que la protection contre les attaques DDoS, la surveillance régulière du réseau et la sauvegarde des données. De plus, il est recommandé de vérifier que l’hébergeur met régulièrement à jour les logiciels serveurs et offre un support technique réactif.

Chez Elite du Web, dans le cas ou nous avons la gestion de l’hebergement du site client, nous travaillons uniquement avec Planethoster ou O2Switch.

2. Installer un certificat SSL

La mise en place d’un certificat SSL (Secure Socket Layer) est une étape cruciale pour assurer la confidentialité des informations échangées entre l’utilisateur et le site. Grâce au protocole HTTPS, les données transmises sont chiffrées et rendues illisibles par des personnes malintentionnées qui tenteraient de les intercepter. Les navigateurs web indiquent généralement la présence d’un certificat SSL par un cadenas vert ou par le préfixe « https:// » dans la barre d’adresse.

Les avantages du certificat SSL

  • Protège les données sensibles (mots de passe, coordonnées bancaires, etc.) des utilisateurs
  • Améliore la confiance et la crédibilité du site auprès des visiteurs
  • Favorise un meilleur référencement sur les moteurs de recherche comme Google

3. Utiliser des mots de passe robustes et sécurisés

Les mots de passe sont souvent la première ligne de défense contre les tentatives d’intrusion dans un site web. Il est donc crucial de choisir des mots de passe complexes, longs (au moins 12 caractères) et composés de lettres majuscules et minuscules, de chiffres et de symboles. De plus, il est fortement conseillé de ne pas utiliser le même mot de passe pour plusieurs comptes et de changer régulièrement ceux-ci.

Mettre en place une politique stricte de gestion des mots de passe pour les administrateurs

  • Exiger des mots de passe complexes et renouvelés régulièrement
  • Limiter le nombre de tentatives de connexion avec le plugin Limit Login Attempts Reloaded
  • Définir des règles claires pour le partage et le stockage des mots de passe

4. Mettre à jour régulièrement les logiciels et plugins

Les failles de sécurité présentes dans les logiciels et plugins peuvent être exploitées par des pirates informatiques pour accéder à votre site internet. Il est donc essentiel de maintenir à jour l’ensemble des composants de votre site, y compris le système de gestion de contenu (CMS), les plugins et les thèmes.

Bonnes pratiques pour les mises à jour

  1. Activer les mises à jour automatiques lorsque cela est possible
  2. Vérifier régulièrement la disponibilité de nouvelles versions
  3. Tester les mises à jour sur un environnement de développement avant de les appliquer sur le site en production
  4. Supprimer les plugins ou thèmes inutilisés et obsolètes

5. Sécuriser l’accès à l’espace d’administration

La protection de l’accès à l’espace d’administration de votre site internet doit être une priorité absolue. Pour renforcer sa sécurité, il est possible d’adopter plusieurs mesures :

Je suis alerté en temps direct sur les tentatives de connexions aux Back Office des sites de mes clients. Ce qui me permet de bloquer toute tentative de piratage.

Mesures pour protéger l’accès à l’administration

  • Renommer le chemin d’accès à l’espace d’administration avec le plugin wordpress WPS Hide Login
  • Utiliser une double authentification (mot de passe + code reçu par email, SMS ou application)
  • Limiter l’accès à l’administration aux adresses IP autorisées
  • Surveiller et bloquer les tentatives de connexion suspectes

Pour cela j’utilise le plugin Wordfence sous Worpdress qui est particulièrement efficace

securisation de sites web avec Wordfence sous WordPress

6. Effectuer des sauvegardes régulières

Les sauvegardes sont indispensables pour pouvoir restaurer rapidement votre site en cas de problème (piratage, suppression accidentelle de fichiers, etc.). Il est recommandé d’effectuer des sauvegardes complètes (fichiers et base de données) à intervalles réguliers et de conserver plusieurs versions en cas de besoin.

Conseils pour les sauvegardes

  • Configurer des sauvegardes automatiques selon un calendrier prédéfini
  • Vérifier régulièrement que les sauvegardes sont réalisées correctement
  • Stocker les copies de sauvegarde sur un support externe sécurisé

En suivant ces conseils et en adoptant une approche proactive en matière de sécurité, vous pourrez renforcer la protection de votre site web et minimiser les risques d’intrusion ou de piratage. N’oubliez pas que la sécurité est un processus continu et qu’il est essentiel de rester informé des dernières menaces et des meilleures pratiques pour préserver l’intégrité de votre site internet.

Les meilleures techniques pour renforcer la sécurité de votre site web

Voici une liste non exhaustive de certaines des attaques les plus courantes contre un site internet :

1. Injection SQL : Ces attaques exploitent les vulnérabilités de la base de données d’un site web. Les attaquants injectent du code SQL malveillant dans une requête qui peut permettre de voir, modifier ou supprimer des données.

2. Cross-Site Scripting (XSS) : Les attaquants insèrent du code JavaScript malveillant sur une page web. Lorsqu’un utilisateur visite cette page, le script s’exécute et peut voler des informations sensibles.

3. Cross-Site Request Forgery (CSRF) : Dans cette attaque, un utilisateur est forcé à exécuter des actions non intentionnelles sur un site web sur lequel il est authentifié.

4. Attaques DDoS (Distributed Denial of Service) : Ces attaques visent à submerger un site web avec du trafic pour le rendre indisponible.

Chez Elite Du Web nous mettons en place des solutions comme Cloudflare pour parrer ces attaques.

sécurisation sites web ddos Cloudflare

 

5. Attaque par force brute : Cette attaque consiste à essayer toutes les combinaisons possibles de mots de passe jusqu’à trouver le bon.

6. Attaques de l’homme du milieu (Man in the Middle, MitM) : L’attaquant intercepte et modifie la communication entre deux parties sans que ces dernières ne s’en rendent compte.

7. Attaques par script de site à site (XSS) : L’attaquant injecte un script malveillant dans une page web, qui sera alors exécuté par le navigateur de l’utilisateur.

8. Attaques de phishing : Ces attaques consistent à tromper l’utilisateur en lui faisant croire qu’il se trouve sur un site légitime afin de lui soutirer des informations sensibles.

9. Attaques de déni de service (DoS) : Semblables aux attaques DDoS, mais généralement lancées d’une seule source.

10. Attaques par inclusion de fichier distant (RFI) : L’attaquant exploite les vulnérabilités dans le code du site web pour y inclure des fichiers malveillants.

11. Attaques par usurpation de session (session hijacking) : L’attaquant exploite une session active pour usurper l’identité de l’utilisateur.

12. Attaques par déni de service basées sur DNS : L’attaquant submerge le système DNS d’un site avec des requêtes pour le rendre inaccessible.

C’est une liste assez complète, mais il existe encore beaucoup d’autres types d’attaques. Il est important de toujours maintenir à jour les systèmes et les applications, de mettre en œuvre des mesures de sécurité adéquates et de former les utilisateurs aux meilleures pratiques en matière de cybersécurité pour se protéger contre ces attaques.